Quand et comment souscrire a une assurance auto ?

Difficile de parler de voitures sans évoquer la question épineuse de l’assurance auto. Quand celle-ci est-elle nécessaire ? À qui s’adresser, et comment faire pour y souscrire ? Que permet-elle ? Autant d’interrogations auxquelles nous vous proposons plusieurs éléments de réponse ci-dessous. 

Assurance auto et obligation légale

Rappelons tout d’abord un point très important : depuis 1958, l’ensemble des véhicules motorisés doivent disposer, à minima, d’une garantie responsabilité civile. Ainsi, même si vous disposez d’un véhicule de collection qui ne roule pas, vous devez légalement le faire assurer. Un défaut d’assurance est répréhensible d’une amende pouvant aller jusqu’à 3750 euros ainsi que d’autres sanctions supplémentaires comme la suspension du permis de conduire. 

Quand faut-il assurer le véhicule ?

Deux grands cas de figure se présentent. Si vous achetez un véhicule neuf, vous devrez veiller à être assuré dès le jour où vous récupérerez la voiture. Pour gagner du temps, vous pourrez directement demander pour une assurance auto en ligne auprès de votre assureur ou organisme bancaire, en indiquant justement le jour à partir duquel l’assurance devra être effective. Ce cas de figure s’applique également si vous acquérez un véhicule d’occasion auprès d’un professionnel (ex : concessionnaire).

En termes de délais, nous vous conseillons de vous y prendre une à deux semaines avant le jour de remise des clés. Cette anticipation vous permettra de bien connaître les garanties disponibles, bénéficier d’un devis correspondant à vos besoins, et étudier avec votre assureur les éventuelles options supplémentaires utiles selon votre situation.

Si vous achetez un véhicule d’occasion à un particulier, il faudra faire attention à la passation du contrat d’assurance. En d’autres termes, le vendeur va procéder de son côté à la clôture de la couverture de son véhicule une fois vendu. Dans certains cas, le véhicule sera toujours couvert par l’assurance du vendeur le jour où vous viendrez récupérer votre voiture. Cependant, cette situation présente des risques, car vous ne saurez pas les garanties en vigueur avec le contrat d’assurance du vendeur. Rappelons que le minimum légal est la responsabilité civile, qui vous couvre donc en cas de dommages envers autrui, mais pas par exemple pour vos propres dommages corporels ou matériels.

Veillez donc à déjà bénéficier, vous, en tant qu’acheteur, d’une couverture pour votre futur véhicule dès le jour de son acquisition (y compris pour le trajet servant par exemple à amener le véhicule jusqu’à chez vous).

Comment faire assurer le véhicule ?

Avec l’essor d’Internet, il est plus que jamais devenu simple de faire assurer son futur véhicule sans besoin de se déplacer. En effet, de nombreux professionnels proposent une souscription d’assurance auto en ligne. Il vous faudra alors renseigner différentes informations, à savoir :

  • Le ou les conducteurs utilisant le véhicule. On parle alors de conducteur principal (vous), de conducteur secondaire (ex : votre conjoint) et de conducteurs occasionnels (via une garantie dite « prêt du volant »).
  • Le choix entre la responsabilité civile (couverture minimale obligatoire) qui protège autrui et son véhicule, mais pas vous ou vos proches en tant que conducteurs, et la formule tous risques, bien plus complète et sécurisante
  • Les caractéristiques du véhicule (modèle, kilométrage) et l’usage qui en sera fait (nombre de km prévus/an, conditions de stationnement, etc.)

Une fois ces informations apportées, votre professionnel assureur pourra vous fournir un devis correspondant en vous proposant les garanties protectrices les plus adaptées à votre situation et à l’usage du futur véhicule.

Quand et comment souscrire a une assurance auto ?